6005

Interview de Virginie VIAN, Dirigeante de WOODY POPPY, Fleuriste à Paris

 

 

       Pierre Brunet

       Virginie VIAN

 

 

 

 

Que vous inspire la conjoncture économique ?

Elle est difficile, on constate comme partout une baisse du panier moyen et la fleur reste un produit de luxe. Heureusement, dans mon quartier le plaisir d’offrir demeure !

 

Que représente pour vous le marché de Rungis ?

Il est incontournable, le choix est là ainsi que la proximité des producteurs régionaux. Mais ces derniers sont de moins en moins nombreux. Je trouve que les prix sont parfois un peu élevés.

 

Quel doit être pour vous le rôle de la Chambre Syndicale des Fleuristes d’Île de France ?

Sa première mission est de créer du lien entre les professionnels et de les rassembler. La part des services est une vraie ressource qui allège le quotidien du fleuriste.

 

L’apprentissage, oui ou non ?

Oui, pour la richesse des enseignements et la valeur des diplômes, en particulier le CAP en 1 an.

 

Comment jugez- vous le volet formation aujourd’hui ?

Il est excellent, de la technique à la botanique il prépare bien à la réalité du terrain. De plus, je note un intérêt pour la reconversion professionnelle

 

Les concours, pour ou contre ?

Personnellement je ne suis pas dans un esprit de compétition dans mon métier mais les concours permettent l’éclosion des styles et l’affirmation des personnalités. C’est une alternative par rapport à la pratique de la fleur au quotidien.

 

De votre point de vue quel visage offrira la fleuristerie dans 20 ans ?

Pour tenir, je crois qu'un fleuriste de quartier devra se diversifier dans les abonnements et la décoration. Par ailleurs, je pense que les chaînes verront leur part de marché confortée.

 

Avez- vous des projets ?

Développer l’activité évènementielle, établir des partenariats avec les autres commerçants. Et à moyen terme j’aimerais ouvrir un atelier.

 

Quel est votre premier souvenir de fleur ?

Les énormes hortensias roses dans le jardin de ma Grand - mère.

 

Votre identité de fleuriste en deux mots ?

C’est un petit jardin en ville, champêtre et à l’esprit chic.

 

Un rendez- vous amoureux ce soir… quelle fleur aimeriez- vous qu’il vous offre ?

En hiver, des tulipes blanches et de grosses pivoines blanches au printemps!

 

 

Merci Virginie

 

 

 

 

 

 

   

 

 

Ecole

Vidéo

Actualités

Actualités

 

 

 

 

 

 

  • SERIAL FLOWER sixième épisode

 

 

 

 

 

  • SERIAL FLOWER cinquième épisode

 

 

 

 

 

  • SERIAL FLOWER quatrième épisode

 

 
  • SERIAL FLOWER Troisième épisode

Serial Flower deuxième épisode 

 

 

 

Serial Flower : premier épisode